Mon enfant peut-il conserver ses allocations familiales après 18 ans ?

Le droit aux allocations familiales est inconditionnel jusqu’au 31 août de l’année civile où votre enfant atteint l’âge de 18 ans. Mais à partir de 18 ans, le droit aux allocations familiales dépend de certaines conditions.

Voici un rappel des "règles du jeu" pour conserver son droit aux allocations familiales à partir de 18 ans.   

  • « … et si le jeune a un job étudiant ? »

Tant que le jeune est inscrit dans une école supérieure ou une université pour au moins 27 crédits, il ouvre le droit aux allocations familiales sous certaines conditions. Il peut en effet avoir un job étudiant mais ne peut pas travailler plus de 240 heures par trimestre. Pendant les vacances d’été (juillet, août et pour l’enseignement supérieur, septembre), il n’y a pas de limite d’heures.

Attention, si ce sont ses dernières vacances d’été (avant l'entrée sur le marché du travail), la règle des 240 heures maximum s’applique aussi durant ce trimestre d'été.

En savoir plus sur « Votre enfant suit des études supérieures » .

  • « ... et si le jeune suit une formation en alternance ? »

Suivre une formation à temps partiel, en contrat d’apprentissage ou en contrat de stage ne fait, en aucun cas, obstacle au droit aux allocations familiales. La règle des 240 heures n’est dans ce cas pas d’application. Ce qui importe toutefois, ce sont les revenus que le jeune perçoit par son travail, son stage ou son activité indépendante. Ces revenus ne peuvent pas dépasser le plafond de revenus (voir Montants Flandre - voir Montants Wallonie/Bruxelles/CommunautéGermanophone).

Si le jeune suit une formation de chef d’entreprise auprès de l’Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et PME (IFAPME), les règles pour le droit aux allocations familiales sont différentes. Le jeune doit suivre au moins 17 heures de cours par semaine (cours du soir et/ou stage compris). Si le stage est rémunéré, les revenus ne peuvent dépasser le plafond de revenus. Si le jeune travaille aussi comme étudiant, il ne peut pas dépasser les 240 heures. 

En savoir plus sur « Apprentissage ou contrat d'alternance ».
En savoir plus sur « Formation de chef d’entreprise »

  • « … et si le jeune a fini ses études ? »

Pendant les dernières vacances d’été (juillet, août et pour l’enseignement supérieur, septembre), le jeune peut encore travailler comme étudiant mais il doit respecter la règle des 240 heures maximum même durant ce trimestre.

Il doit aussi rapidement s’inscrire comme jeune demandeur d’emploi au service régional de l’emploi pour commencer son stage d'insertion professionnelle. Dès son inscription en tant que jeune demandeur d’emploi, il peut encore travailler mais à partir de là, ce n'est plus la règle des 240h qui s'applique mais bien le plafond de revenus.  

En cas de double statut (étudiant/demandeur d'emploi), les caisses d'allocations familiales appliquent de toutes les façons le régime le plus favorable. 

Plus d’info sur « Jeune demandeur d’emploi »

En bref, les allocations familiales après 18 ans, c'est possible. La Caisse publique d'allocations familiales met à votre disposition des informations relatives aux diverses situations sur son site web www.famifed.be